Norske Klubben | Cercle Norvégien | Paris | Alfred Nobel
Alfred Nobel 1833-1896

Alfred Nobel est né à Stockholm. Lorsqu’il avait 9 ans, sa famille s’installa à St Pétersbourg, où son père fonda une usine. A l’âge de 17 ans, Alfred Nobel partit pour un voyage de 2 ans pour améliorer ses connaissances linguistiques. Sa formation générale était déjà très vaste.

Dans les années 1850, sa famille retourna en Suède, où elle s’installa près de Karlskoga. En 1866, Alfred Nobel inventa la dynamite. Il créa ensuite rapidement de nombreuses usines en Europe et en Amérique. A sa mort, en 1896, il avait déposé 355 brevets.

Trois lieux ont eu une importance particulière pour Alfred Nobel : Paris (à partir de 1873), St Remo (où il est décédé) et Karlskoga. En 1893, il acheta l’usine d’armes de Bofors. Alfred Nobel était un homme versatile qui non seulement s’intéressait à la technique mais qui a aussi été l’auteur d’une riche correspondance, de poèmes et même de pièces de théâtre. C’est en 1895 que Nobel écrivit son célèbre testament dans les locaux du Cercle suédois et norvégien de la rue de Rivoli. Son bureau se trouve aujourd’hui encore dans les locaux, de même qu’une copie du testament manuscrit.

Alfred Nobel légua 30 millions de couronnes, une somme très importante à l’époque. Les intérêts de la fondation qui fut établie en 1900 devaient être distribués chaque année en cinq parts égales, destinées à récompenser des travaux remarquables en physique, chimie, physiologie ou médecine, littérature et des efforts en faveur de la paix. Le 10 décembre 1900 (4 ans jour pour jour après la mort d’Alfred Nobel), la première remise de prix fut organisée. Le fait que le prix de la paix soit décerné à Oslo tient notamment à ce que la Norvège et la Suède étaient en union au moment de la mort d’Alfred Nobel.